Félicitations ! Voilà que vous avez appris que vous attendiez un heureux évènement. Mais vous ne pouvez pas garder cette nouvelle pour vous. Alors quand annoncer votre grossesse ? A qui ? Et comment ? Qu’en est-il de la règle des 12 semaines ? On vous dit tout.

    Annoncer sa grossesse au papa

    Croyez-le ou pas, votre chéri a grandement participé à cette grossesse. Il est donc plus que naturel de lui annoncer la grossesse en premier. Mais quand ? Cela va dépendre de votre situation. Si vous filez le parfait amour, vous pouvez l’en informer sans attendre. Il existe différentes façons aujourd’hui d’annoncer une grossesse au futur papa : le cliché de l’échographie en cadeau, le petit mug personnalisé pour « futur papa » etc. Quelle que soit la façon dont vous allez lui annoncer, le but est d’en faire un moment inoubliable et riche en émotions. Une petite période de froid entre vous et le futur papa ? Attendez que les choses se calment avant d’annoncer votre grossesse. Evitez surtout de révéler votre « petit » secret en pleine dispute.

    Annoncer sa grossesse à ses proches

    On dit toujours qu’il faut attendre la fin de la 12ème semaine avant d’annoncer sa grossesse à ses proches (parents, amis, collègues etc). Mais pour quelle raison ? D’un point de vue médical, les risques de fausses couches restent élevés au cours du premier trimestre. Certains futurs parents préfèrent donc attendre la première échographie (au 3ème mois) et s’assurer que tout va bien avant d’annoncer cet heureux évènement. Pour cause, ils se voient mal « décevoir » leur entourage en leur annonçant que ce bébé ne viendra finalement pas.

    Pourtant, d’après certains spécialistes, même si les futurs parents veulent éviter la peine de la perte de l’enfant à leurs proches, leur soutien peut être vital. Eh oui, en cas de fausse couche, les futurs parents pourront se tourner vers leur entourage pour les accompagner dans cette douloureuse étape qu’est le deuil d’un enfant.

    Mais outre les risques de fausses couches, le premier trimestre est la période de tous les changements pour la future maman. Ce dont elle aura besoin, ce sera l’aide et le soutien de ses proches. Les futurs parents pourront échanger librement avec des proches qui sont déjà passés par cette étape.

    Alors comment annoncer sa grossesse à ses proches ? Là encore, faites parler votre imagination. Vous pouvez faire simple en organisant une journée barbecue chez vous ou une soirée avec les personnes avec lesquelles vous désirez vivre ce grand moment. En manque d’idée ? Vous trouverez sur la toile des milliers de vidéos d’annonce de grossesse pleine d’émotions. A vous d’y ajouter votre sauce.

    Annoncer sa grossesse à son employeur

    D’un point de vue légal, vous n’avez aucune obligation d’annoncer votre grossesse à votre employeur. La seule chose que vous devez impérativement faire, c’est de l’en informer avant votre congé de maternité. Mais quoi qu’il en soit, déclarer votre grossesse vous permettra de bénéficier de certains avantages comme la protection contre le licenciement. Eh oui, vous êtes sure de garder votre poste dès l’annonce de la grossesse jusqu’à la quatrième semaine après votre retour au travail, sauf faute grave bien sûr. Vous pourrez également avoir du temps pour vos consultations médicales sans que cela ait un impact sur votre rémunération.

    Mais aviser son employeur de sa grossesse relève avant tout de la courtoisie et du professionnalisme. Cela facilitera grandement l’organisation interne de la société pendant votre absence. Vous pourriez, par exemple, participer au recrutement et à la formation de celle ou celui qui assurera l’intérim. Et tout ce chamboulement demande du temps.

    Ce qu’en disent les experts

    La grossesse est un évènement important et on veut tous vivre son annonce comme un moment unique. Il est donc normal de se dire qu’on attend le « moment idéal ». Pourtant, d’après les psychologues, ce n’est que pure utopie. Vous avez le choix entre l’annoncer trop top avec le risque de fausses couches ou vous y prendre trop tard et vous attirer les foudres de vos proches qui y verront de l’égoïsme.

    Le bon moment sera donc, celui que vous aurez choisi avec votre conjoint. Mais là encore, les partenaires peuvent réagir différemment à la grossesse, d’où l’importance d’être bien en phase. Quoi qu’il en soit, si vous décidez de sauter le pas, choisissez un moment où vous sentez que vos proches seront plus réceptifs. Surtout, ne vous attendez pas à un trop plein d’émotions de la part de votre entourage pour éviter les déceptions. La nouvelle peut tout aussi bien les affecter et ils peuvent avoir besoin de temps pour bien l’assimiler.

    Astuce : Une fois que votre grossesse sera confirmée, rendez-vous sur MesDroitsSociaux.gouv pour effectuer les démarches nécessaires avant et après la naissance de votre enfant.

    Suivez nous sur Facebook
    Abonnez vous à notre page pour recevoir nos nouveaux articles

    Partager.