Arrivé à un certain âge, l’enfant se laisser guider par sa curiosité. Et votre maison est le terrain de jeu idéal pour faire de nouvelles découvertes. Pourtant, les petits objets anodins peuvent représenter un danger pour les plus petits. Sécuriser sa maison pour bébé devient alors un impératif. Nos conseils.

    Sécuriser sa maison pour bébé, quand faut-il s’y mettre ?

    Il n’est jamais trop tôt pour sécuriser sa maison pour que bébé ne se fasse pas mal. Mais assurez-vous de le faire avant que votre bambin ne découvre les joies de se déplacer tout seul. L’éloigner de ces endroits dits « dangereux » suffit bien au début, lorsqu’il commence à ramper ou à s’accrocher à des chaises pour se mettre debout.

    Mais le développement psychomoteur est un processus continu. La force de votre enfant va augmenter au fur et à mesure qu’il prend de l’assurance dans ses gestes. A un moment donné, vous devrez donc opter pour des protections pour assurer la sécurité de votre enfant. Lorsque bébé passe à un nouveau stade de sa motricité, pensez à vérifier que les protections installées conviennent encore.

    Comment alors protéger son enfant des objets du quotidien ?

    Les placards

    Les placards de la maison, notamment ceux de la cuisine, sont le terrain de jeu favori des bébés ninjas. Oui, carburé à l’envie de découverte, votre enfant aura tendance à prendre appui sur les poignets de placards et de tiroirs pour se mettre debout tout seul. Mais pas que. Votre bébé, animé par la curiosité, aura besoin de toucher et de porter à la bouche tout ce qui se trouvera sur son passage.

    Pour éviter les accidents, mettez hors de sa portée tout ce qui est coupant (couteaux, lames etc), fragiles (verres, assiettes etc) et aussi les produits chimiques (les détergents, la lessive etc). Mais des fois, certaines choses nous échappent. C’est pour cela que nous vous conseillons les bloque-tiroirs. Ces objets en plastiques à installer sur les tiroirs empêchent les bébés de les ouvrir.

    La cuisine

    La cuisine, c’est le noyau de la maison, mais c’est aussi la pièce la plus risquée pour votre enfant. Entre eau, chaleur, électricité, meubles et ustensiles en tous genres, il y a tout ce qu’il faut pour blesser votre bébé. En plus d’éloigner tous les éléments coupants, tournez toujours les manches des casseroles vers l’intérieur lorsque vous cuisinez et lorsque vous avez fini. Tout cela pour ne pas attirer l’attention du bébé qui voudra attraper et pour que votre repas encore chaud n’atterrisse pas sur sa tête.

    Les escaliers

    S’il y a bien un endroit dangereux mais qui attise la curiosité des bambins, ce sont les escaliers. C’est notamment le cas entre 6 et 9 mois, lorsque bébé est capable de se déplacer à quatre pattes. La barrière de sécurité est ce qui se fait de mieux aujourd’hui pour sécuriser les escaliers.

    Faciles à installer et à désinstaller, les barrières de fixation par pression peuvent vous suivre partout où vous avez besoin de sentir votre bébé en sécurité. Privilégiez les barrières fixes à barreaux serrés qui répondent aux normes NF EN 1930 :2011.

    Les coins de meubles

    Lorsque votre enfant commence à se mettre debout et à faire ses premiers pas, il a encore du mal à contrôler ses mouvements et sa vitesse. Les chutes sont donc monnaie courante et les coins de meubles deviennent alors vos pires ennemis. Les protège-coins en plastique ou sous forme de bande de protection adhésive adouciront l’impact en cas de chute et éviteront les bosses et les traumatismes.

    Les prises électriques

    Nos petits bébés sont de petits curieux. Et dès qu’ils échappent à la surveillance des grands, ils partent à la découverte des objets de tous les jours, dont celui qu’on utilise le plus : la prise électrique. Intrigué, il voudra goûter à cet objet, ou le toucher. Et malheureusement pour ces bébés, seulement un logement sur deux en France est équipé de prises sécurisées. Heureusement, il existe aujourd’hui des cache-prises qui empêcheront votre bébé de les toucher.

    Sécuriser, oui, mais surveiller

    Certes, entre cache-prises, protège-coins, bloque-tiroirs, vous disposez de tout un attirail pour sécuriser votre maison pour bébé. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez laisser votre enfant sans surveillance. Sécurisation ou pas, ne laissez jamais votre bébé seul dans une pièce.

    Vous pourrez retirer toutes les protections vers les deux ou trois ans. Mais quoi qu’il en soit, cela dépend de l’enfant et de son développement. C’est à vous de voir si votre enfant est apte à ne pas se mettre en danger et est capable de comprendre ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas faire.

    Pour aller plus loin : consultez le guide sur les accidents domestiques du ministères des solidarité et de la santé.

    Suivez nous sur Facebook
    Abonnez vous à notre page pour recevoir nos nouveaux articles

    Partager.