Adepte du sport depuis toujours ou novice, se mettre au sport pendant la grossesse est bel et bien possible et c’est d’ailleurs vivement conseillé. Mais tout cela bien sûr, à condition de bien respecter certaines règles. Quelle l’intensité ? A quelle fréquence ? Quel sport ? Nos conseils.

    Pourquoi se mettre au sport pendant sa grossesse ?

    Le sport vous aide à bien vivre la grossesse

    La grossesse est une période merveilleuse qui doit être vécue en tout sérénité. Pourtant, nombre de futures mamans ressentent l’angoisse de l’accouchement et stressent pour leur bébé à naître. Grâce au sport, la future maman sera plus apaisé et plus en forme pour affronter la grossesse. De plus, quelques minutes de sport par jour vous aideront à mieux contrôler vos sautes d’humeur.

    La difficulté à trouver le sommeil est le lot quotidien des femmes enceintes, notamment au troisième trimestre. La pratique d’une activité physique régulière va vous aider à dépenser le surplus d’énergie. Vous glisserez dans les bras de Morphée plus rapidement, à condition de ne pas pratiquer une activité physique dans les 3 heures avant de vous coucher.

    Le sport pour prendre soin de son corps

    Si prendre du poids pendant la grossesse est tout à fait normal, cela ne signifie pas que vous devez accumuler trop de kilos. Grâce au sport, vous pouvez limiter votre prise de poids pendant ces neuf mois. Vous culpabiliserez moins en succombant aux envies alimentaires induites par la grossesse. Et comme votre corps aura été habitué à l’exercice pendant la grossesse, vous perdrez plus facilement vos kilos superflus après l’accouchement.

    Le sport vous apprend également l’endurance. Une qualité qui vous sera d’une grande aide quand vous devrez gérer votre respiration pendant l’accouchement. Et vos muscles entretenus faciliteront grandement la rééducation du périnée post-partum.

    Terrain de diabète gestationnel ? Sachez que le sport réduit de 36% des risques non seulement de diabète mais aussi d’hypertension etc. Et il ne réagit pas que sur vous. Les activités physiques de maman aident au bon développement du cerveau du bébé et de son cœur.

    Quels sports pratiquer pendant sa grossesse?

    Faire du sport pendant la grossesse oui, mais pas n’importe lequel. Pendant le premier trimestre, tenez-vous en aux disciplines que vous maitrisez déjà. Ne vous aventurez pas dans les nouvelles découvertes pendant cette période.

    C’est au 2ème et 3ème trimestre que vous pourrez vous essayer à l’une de ces disciplines : le yoga, la natation et la marche. La natation vous permet de bouger sans pour autant forcer sur les articulations. La nage sur le dos soulage le mal de dos grâce à ses effets massant. La brasse n’est pas proscrite, à condition que la tête reste complètement dans l’eau pour ne pas forcer sur le dos. Portée par l’eau, vous n’aurez aucun mal à exécuter les mouvements et ce, malgré la prise de poids. Quelques minutes d’aquagym suffiront à augmenter votre capacité cardiaque.

    Le yoga est l’activité bien-être par excellence. Il permet non seulement d’évacuer tout le stress généré par la grossesse, mais il allège aussi les maux de grossesse comme le mal de dos et les jambes lourdes. Pouvant servir de préparation à l’accouchement, les séances peuvent être suivies par une sage-femme ou un kiné.

    Vous n’étiez pas une grande adepte du sport avant votre grossesse ? La marche est faite pour vous. Pratiquée modérément (entre 30 et 40 minutes par jour), cette discipline est sans danger tant pour la mère que pour l’enfant. Elle améliore la circulation sanguine dans les jambes, donc réduit la sensation de jambes lourdes. Attention ! Il ne s’agit pas ici de faire de la randonnée dans des chemins sinueux. Privilégiez plutôt les terrains stables sur lesquels les risques de chutes et de traumatismes musculaires et articulaires sont limités.

    Comment faire du sport pendant la grossesse ?

    Même si les spécialistes recommandent la pratique du sport pendant la grossesse, ce n’est pas pour autant qu’il faudra transpirer pendant deux heures à la salle de gym. Il faut adapter vos séances à votre condition physique. 30 à 40 minutes une à trois fois par semaine suffisent largement pour garder la forme pendant votre grossesse. Et bien sûr, il ne s’agit pas ici de faire du cardio intensif. Cela pourrait être dangereux pour le bébé. Assurez-vous donc de toujours pouvoir parler pendant vos exercices. Sinon cela signifie que votre fréquence cardiaque est trop élevée, ce qui peut être dangereux pour le bébé. En d’autres termes, diminuez l’intensité et la fréquence de vos séances tout au long de votre grossesse.

    Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger le guide de la pratique sportive pendant la maternité du site sport.gouv.fr.

    Suivez nous sur Facebook
    Abonnez vous à notre page pour recevoir nos nouveaux articles

    Partager.